• Financement d’avions : Boeing prévoit l’arrivée de nouveaux acteurs et davantage de possibilités de financement en 2016

    • En 2016, les investisseurs consacreront environ 127 milliards de dollars au financement de nouveaux avions
    • La solidité du secteur du transport aérien attire un nombre croissant d’investisseurs
    • Les compagnies de leasing continuent d’innover avec de nouvelles possibilités de financement

    SEATTLE,  le 22 janvier 2016 - Selon les prévisions de Boeing, les compagnies aériennes et les sociétés de leasing continueront de bénéficier de financements efficaces et attractifs en 2016, grâce à l’arrivée de nouveaux acteurs dans le secteur du financement d’avions et à de nouvelles solutions proposées par les investisseurs actuels.

    La huitième étude annuelle publiée aujourd’hui par Boeing prévoit les sources de financement de nouveaux avions commerciaux pour l’année à venir, ainsi que les besoins en financement du secteur pour les appareils qui seront livrés dans les cinq prochaines années.

    « Le marché du financement d’avions fait preuve d’une solidité durable, tiré dans une large mesure par les bons fondamentaux de l’industrie du transport aérien, ainsi que par l’équilibre entre l’offre et la demande en avions commerciaux », a déclaré Tim Myers, président de Boeing Capital Corporation.

    « Le trafic passagers progresse à un rythme supérieur aux prévisions à long terme, l’utilisation des avions et les coefficients de remplissage continuent d’augmenter, la demande de renouvellement de flotte reste solide, et les compagnies aériennes enregistrent des résultats et des bénéfices record. Ces conditions étant réunies, les sociétés de financement continuent de considérer l’aviation commerciale comme un bon investissement, ce qui favorise l’accès au financement pour nos clients. »

    Boeing continue de prévoir une forte demande en nouveaux avions commerciaux en 2016, avec à la clé un volume de livraisons d’environ 127 milliards de dollars pour l’ensemble du secteur.

    « Ces dernières années, nous avons assisté à l’arrivée d’un certain nombre de nouveaux acteurs dans le secteur du financement d’avions. Cette tendance devrait s’accentuer cette année, les avions commerciaux étant toujours considérés comme des actifs stables et séduisants », a ajouté Tim Myers. « Cette année, il sera intéressant de regarder la façon dont les acteurs actuels vont réagir aux nouveaux entrants, ce qui stimulera l’innovation et créera plus d’options de financement pour les compagnies aériennes et de leasing. »

    Les éléments clés de l’étude 2016 sont les suivants :

    • Les compagnies de leasing devraient continuer à vendre tout ou partie de leurs portefeuilles à des acteurs des marchés de capitaux afin de réaliser de nouvelles acquisitions d’appareils. Les opportunités de croissance future devraient se poursuivre grâce à une innovation continue dans le secteur de la location d’avions.
    • Les compagnies de leasing devraient représenter environ 40 % du total des livraisons de nouveaux avions qui seront financés essentiellement sur les marchés de capitaux ;
    • Les marchés de capitaux et les banques devraient soutenir environ les deux tiers des livraisons de nouveaux avions ;
    • La dette des banques commerciales va continuer de jouer un rôle essentiel dans le financement des avions, mais des réglementations mondiales plus strictes et les pressions exercées sur le dollar sur certains marchés pourraient limiter les volumes dans le secteur ;
    • L’utilisation des crédits à l’exportation devrait se poursuivre à des niveaux historiquement bas.


    L’étude complète de Boeing sur le marché du financement d’avions 2016 est disponible à l’adresse suivante : www.boeingcapital.com/CAFMO


    Forward-Looking Statements

    Certain statements in this release may be "forward-looking" within the meaning of the Private Securities Litigation Reform Act of 1995. Words such as “expects,” “forecasts,” “projects,” “plans,” “believes,” “estimates,” and similar expressions are used to identify these forward-looking statements. Examples of forward-looking statements include statements regarding future demand for airplanes and the airplane financing environment, as well as any other statement that does not directly relate to any historical or current fact. Forward-looking statements are based on current assumptions about future events that may not prove to be accurate. These statements are not guarantees and are subject to risks, uncertainties and changes in circumstances that are difficult to predict. Many factors could cause actual events to differ materially from these forward-looking statements, including economic conditions in the United States and globally, general industry conditions as they may impact us or our customers, and other important factors disclosed previously and from time to time in our filings with the Securities and Exchange Commission. Forward-looking statements speak only as of the date they are made and we undertake no obligation to update or revise any such statement, except as required by law.