• Déclaration de Boeing et Lockheed Martin à propos du contrat relatif au bombardier de l’U.S. Air Force

    WASHINGTON,  le 27 octobre 2015 - Boeing et Lockheed Martin ont publié ce jour la déclaration suivante concernant la décision de l’U.S. Air Force d’attribuer à Northrop Grumman le contrat relatif au bombardier à long rayon d’action (Long Range Strike-Bomber) :

    L’équipe Boeing-Lockheed Martin se déclare déçue par la décision annoncée ce jour. Nous aurons d’autres discussions avec notre client avant de déterminer les prochaines étapes. Nous souhaitons savoir comment notre concurrent a été noté en termes de prix et de risques, sachant que l’offre conjointe soumise par Boeing et Lockheed Martin réunit une expérience, des compétences et des ressources sans équivalent pour ce programme extrêmement important.

    Boeing est le premier groupe mondial d’aéronautique et de défense et l’un des premiers constructeurs d’avions cvils et militaires, ainsi que de systèmes de défense, de sécurité et spatiaux. Boeing fournit les compagnies aériennes, ainsi que les clients gouvernementaux américains et alliés, dans plus de 150 pays. Les produits et services de Boeing incluent des avions civils et militaires, des satellites, des systèmes d’armes, des systèmes électroniques et de défense, des lanceurs, des systèmes informatiques et de communications de pointe, ainsi que des services de formation et de logistique de haute performance. Le Groupe emploie plus de 165 000 personnes aux États-Unis et dans plus de 65 pays. En 2014, Boeing a réalisé un chiffre d’affaires de plus de 90 milliards de dollars. Suivez Boeing sur Twitter : @Boeing.

    Lockheed Martin, dont le siège se trouve à Bethesda (État du Maryland), est une entreprise internationale présente dans les secteurs de la sécurité et de l’aéronautique. Elle emploie environ 112 000 personnes à travers le monde et est spécialisée dans la recherche, la conception, le développement, la fabrication, l’intégration et le suivi de systèmes, de produits et de services à la pointe de la technologie. En 2014, le chiffre d’affaires net de l’entreprise s’est élevé à 45,6 milliards de dollars.