• Pour les vingt prochaines années, Boeing évalue le marché à 38 050 avions neufs, soit une valeur de 5 600 milliards de dollars

    • Ces perspectives sur 20 ans reflètent une augmentation de la demande de 3,5 % par rapport à 2014
    • Les monocouloirs et les bi-couloirs de moyenne et grande capacité alimentent cette croissance, tant en nombre d’unités qu’en valeur

    SEATTLE,  le 11 juin 2015 - Selon les prévisions 2015 publiées ce jour par Boeing, le marché des nouveaux avions commerciaux est estimé à 38 050 appareils au cours des vingt prochaines années, soit une augmentation de 3,5 % par rapport aux prévisions de l’an dernier. Le rapport de Boeing (CMO [1]) estime la valeur totale de ces nouveaux avions à 5 600 milliards de dollars pour la période 2015-2034.

    « Le marché de l’aviation commerciale demeure solide et résilient », a déclaré Randy Tinseth, vice-président du marketing de la division Boeing Aviation Commerciale. « Nous prévoyons que le marché va continuer de croître et tablons sur une demande robuste d’avions neufs. »

    Sur vingt ans, la flotte d’avions commerciaux va doubler, passant de 21 600 appareils en 2014 à 43 560 en 2034. Sur les 38 050 avions qui seront livrés durant cette période, 58 % permettront de répondre à cette croissance. Le transport de passagers va poursuivre sa progression à un rythme annuel d’environ 4,9 %, proche de la tendance historique de 5 %. D’ici 2034, le transport aérien enregistrera plus de 7 milliards de passagers. En ce qui concerne le fret, le marché va progresser au rythme d’environ 4,7 % par an.

    Le marché des avions monocouloirs demeure le segment le plus important et continue d’afficher la plus forte croissance ; à ce titre, 26 730 avions monocouloirs seront nécessaires au cours des deux prochaines décennies. Ces avions constituent le socle de la flotte mondiale : ils transportent jusqu’à 75 % des passagers sur plus de 70 % des lignes commerciales exploitées dans le monde. Ce secteur est nourri par l’essor des compagnies low-cost et des compagnies traditionnelles sur les marchés émergents et en voie de développement.

    « Le Boeing 737-800 et le futur 737 MAX 8 sont au cœur du marché des monocouloirs », a ajouté Randy Tinseth. « Ces appareils offrent aux compagnies le plus bas niveau de consommation de carburant, une fiabilité hors-pair et les meilleures capacités dans cette catégorie. »

    Les compagnies à bas coût représentent environ 35 % du marché des monocouloirs, souligne Randy Tinseth : « les compagnies low-cost auront besoin d’avions qui combinent les meilleures performances économiques et le plus important potentiel de revenus. 20 % plus économe en carburant, le 737 MAX 200 sera l’avion idéal pour les low-cost. »

    Selon les prévisions de Boeing, le segment des avions long-courriers nécessitera 8 830 nouveaux appareils, et sera dominé par les long-courriers de moyenne capacité comptant de 200 à 300 places, comme les 787-8 et 787-9 Dreamliner. La demande se poursuit en faveur des nouveaux biréacteurs plus efficients tels que le 787 et le nouveau 777X et au détriment des très gros porteurs.

    Si la croissance des compagnies aériennes nourrit encore la majorité de la demande en avions neufs, un nombre important et croissant d’appareils vieillissants vont devoir être remplacés. Chaque année, environ 2 à 3 % des appareils en service devront être renouvelés.

    « Les Boeing 737 MAX, 777 et 787 sont parfaitement positionnés pour capturer cette importante vague de remplacement », a déclaré Randy Tinseth.

    Pour sa part, le marché du fret aérien continue également de se renforcer, avec une demande estimée à quelque 920 nouveaux avions au cours des 20 prochaines années.

    « Nous avons enregistré deux années de solide croissance sur le marché du fret aérien et cette progression devrait se poursuivre. C’est une très bonne nouvelle pour notre gamme d’avions-cargo actuellement en production, tels que les Boeing 767, 777 et 747-8 », a précisé Randy Tinseth.

    Les perspectives du CMO (Current Market Outlook) constituent l’étude de marché de l’aviation commerciale la plus ancienne à ce jour. C’est aussi la plus respectée et la plus complète de l’industrie aéronautique. L’édition complète de l’étude est disponible sur le site www.boeing.com/cmo.

    Livraisons d’avions neufs par type d’appareil : 2015-2034

    Type d’avion Nombre de sièges Total des livraisons Valeur en milliards de $
    Avions régionaux Moins de 90 2 490 100
    Monocouloirs 90 – 230 26 730 2 770
    Long-courriers de moyenne capacité 200 – 300 4 770 1 250
    Long-courriers de grande capacité 300 – 400 3 520 1 220
    Long-courriers de très grande capacité Plus de 400 540 230
    Total --------- 38 050 5 600 milliards de $

    Au cours des deux prochaines décennies, le marché asiatique — et notamment la Chine —continuera de se tailler la part du lion par le nombre total des livraisons.

    Livraisons d’avions neufs par région : 2015-2034

    Région Total des livraisons
    Asie-Pacifique 14 330
    Amérique du Nord 7 890
    Europe 7 310
    Moyen-Orient 3 180
    Amérique Latine 3 020
    Afrique 1 170
    C.E.I. 1 150
    Total 38 050

     

    [1] CMO : Current Market Outlook