• Boeing assemblera le 787-10 en Caroline du Sud

    EVERETT, État de Washington,  30 juillet 2014 - Boeing annonce que l’assemblage final du 787-10, le tout nouveau membre – et aussi le plus long –, de la famille 787 Dreamliner, sera réalisé exclusivement sur le site de North Charleston, en Caroline du Sud.

    Boeing poursuivra l’assemblage des 787-8 et 787-9 à Everett, dans l’Etat de Washington, ainsi qu’à North Charleston. La conception du 787-10 est en cours à Everett, et l’assemblage final du premier 787-10 doit commencer en 2017 en Caroline du Sud.

    « Nous avons examiné les diverses options et constaté que la solution la plus pertinente consiste à construire le 787-10 sur le site Boeing de Caroline du Sud », a déclaré Larry Loftis, vice-président et directeur général du programme 787 au sein de la division Aviation Commerciale de Boeing. « Cela nous permettra d’équilibrer la production du 787 entre les sites de North Charleston et d’Everett, pendant la montée en puissance des cadences de production. Nous sommes très satisfaits de la croissance et de la réussite que connaît notre site en Caroline du Sud, et nous ne pouvons que nous féliciter du succès continu de ces deux pôles, qui conforte notre confiance dans le bon déroulement de notre plan. »

    Le 787-10 sera plus long de 5,5 mètres que le 787-9. Le tronçon médian de l’appareil sera allongé de 3 mètres, ce qui ne permettra pas de le transporter avec toutes les garanties voulues depuis le site de North Charleston, où est réalisée l’intégration des systèmes, jusqu’au site d’assemblage final d’Everett. De plus, la prise en charge du 787-10 à North Charleston permet de bénéficier pleinement des capacités qu’offre le site de Caroline du Sud, tandis que le site d’Everett poursuit son travail d’amélioration de la productivité, en se concentrant sur les 787-8 et 787-9.

    Le système de production du 787 comprend trois lignes de fabrication : deux à Everett (dont une ligne de fabrication temporaire), et une en Caroline du Sud. Le système de production intégré fonctionne actuellement à la cadence de dix avions par mois. Comme annoncé l’année dernière, la cadence de production du 787 passera à douze appareils par mois en 2016, puis à quatorze par mois à la fin de la décennie.

    Le site d’Everett continuera d’assembler sept appareils par mois, alors que l’assemblage final en Caroline du Sud passera progressivement de trois 787 par mois, à cinq par mois en 2016, puis à sept au terme de la décennie.

    La  famille des 787 Dreamliner offre aux compagnies aériennes des économies de carburant inégalées et des performances environnementales inédites, tout en assurant aux passagers le très haut niveau de confort grâce à l’application judicieuse de technologies innovantes. A ce jour, la gamme 787 a enregistré plus de 1 000 commandes, et plus de 165 avions ont été livrés à 21 clients dans le monde.

    Le 787-10 bénéficiera des technologies développées pour le 787, afin d’offrir des capacités accrues en termes de passagers et de fret, avec des résultats sans équivalent en termes de revenus par siège-kilomètre sur le marché des avions bi-couloirs de moyenne capacité. Depuis son lancement en juin 2013, le 787-10 a reçu 132 commandes de la part de six clients à travers le monde.

    Forward-Looking Information Is Subject to Risk and Uncertainty
    Certain statements in this release may be "forward-looking" within the meaning of the Private Securities Litigation Reform Act of 1995. Words such as "expects," "forecasts," "projects," "plans," "believes," "estimates," and similar expressions are used to identify these forward-looking statements. Examples of forward-looking statements include statements relating to our future plans, business prospects, financial condition and operating results, as well as any other statement that does not directly relate to any historical or current fact. Forward-looking statements are based on current assumptions about future events that may not prove to be accurate. These statements are not guarantees and are subject to risks, uncertainties and changes in circumstances that are difficult to predict. Many factors could cause actual events to differ materially from these forward-looking statements, including economic conditions in the United States and globally, general industry conditions as they may impact us or our customers, and other important factors disclosed previously and from time to time in our filings with the Securities and Exchange Commission. Forward-looking statements speak only as of the date they are made and we undertake no obligation to update or revise any such statement, except as required by law.

    # # #