• Boeing et Air France Industries lancent un programme majeur de modernisation de la flotte d’AWACS français

    Ce programme d’une valeur de 354 millions de dollars permettra d’augmenter les capacités de mission et de réduire le coût d’exploitation de ces systèmes de détection et commandement aéroportés (SDCA)

    17 juin 2013 - Boeing et Air France Industries ont entamé le programme de modernisation des systèmes électriques, mécaniques et structurels du premier des quatre avions-radar AWACS. D’une valeur de 354 millions de dollars, cette modernisation à mi-vie (MLU) — la plus importante effectuée à ce jour sur les AWACS français — permettra aux avions de disposer d’une vision plus complète de l’espace de combat, ainsi que d’informations davantage exploitables, tout en réduisant la charge de travail imposée à l’équipage.

    Boeing fournira les équipements logiciels et matériels, et assurera les prestations d’assistance technique et d’assurance de la qualité sur site.

    Les travaux concernant le premier avion AWACS E-3F se déroulent dans les installations d’Air France Industries (AFI) près de Paris et devraient être terminés en 2014. Les trois autres appareils composant cette flotte devraient être achevés d’ici 2016.
    « Compte-tenu de ses moyens techniques et industriels considérables, et de l’expérience acquise depuis plus de 20 ans sur la flotte d’E-3F, Air France Industries dispose d’atouts incomparables pour exécuter ce programme de modernisation », a déclaré Steve Swanz, responsable du programme des AWACS français pour Boeing. « Nous bénéficions également de la solide coopération de nos clients gouvernementaux américain et français. »

    La mise à niveau à mi-vie, basée sur le système AWACS Block 40/45, permet d’augmenter de manière considérable la capacité d’exécution de missions, la fiabilité et l’efficacité tout en réduisant les coûts tout au long du cycle de vie.

    La division BDS  (Défense, Espace & Sécurité)  de The Boeing Company, est l’une des plus importantes entreprises mondiales dans les domaines de la défense, de l’espace et de la sécurité. Il s’agit du premier constructeur d’avions militaires au monde. Basée à St. Louis (Missouri), la division BDS de Boeing réalise un chiffre d’affaires de 33 milliards de dollars et emploie 59.000 personnes à travers le monde.

    Retrouvez l’intégralité de ce communiqué sur Boeing.com

    ###