• Livraison du 7.500e Boeing 737 : les fournisseurs français à l’honneur

    • L’industrie française est un fournisseur majeur de l’appareil le plus populaire au monde
    • Évalué à 2.000 milliards de dollars, le marché des monocouloirs exige un haut niveau de qualité et de fiabilité au meilleur coût

    PARIS,  02 avril 2013 - À l’occasion de la livraison la semaine dernière du 7.500ème exemplaire de son 737, Boeing a souligné le rôle capital que jouent ses fournisseurs français dans la production de l’avion le plus populaire au monde. Cette livraison historique est l’occasion d’illustrer les liens étroits qui unissent Boeing et l'industrie aéronautique française avec l’ambition partagée de fournir des avions économes en carburant aux clients du monde entier.

    « Le 737 est une véritable success story, non seulement pour Boeing mais également pour la France. Le partenariat noué entre Boeing et l'industrie française a vu le jour au début des années 80, lorsque Boeing a choisi le turboréacteur CFM 56 construit conjointement par Snecma et General Electric pour équiper le 737 », a déclaré Yves Galland, Président de Boeing France. « Grâce au formidable succès remporté par le 737, Boeing est rapidement devenu le premier client de Snecma. Ce partenariat exemplaire entre à présent dans une nouvelle dimension avec le nouveau moteur LEAP qui équipera le Boeing 737 MAX. Alors que nous augmentons les cadences de production du 737 pour faire face à une demande croissante, et avec l’arrivée du MAX, nos partenaires français vont continuer de bénéficier du succès remarquable de cet appareil pendant encore plusieurs décennies. »

    Le Boeing 737 NG (Next-Generation) affiche un niveau de fiabilité exceptionnel, avec 99,7 % des avions prêts à décoller dans les 15 minutes suivant l’horaire prévu. Les partenaires et fournisseurs français contribuent de manière significative à cette fiabilité en fournissant les moteurs, mais également les roues et freins, des systèmes avioniques, le câblage et autres équipements et composants critiques. Parmi les fournisseurs français du 737 figurent notamment les divisions Snecma, Messier-Bugatti-Dowty et Labinal du groupe SAFRAN, Aubert & Duval, Lisi Aerospace, Michelin, Thales Avionics et Zodiac Aerospace.

    Plus de 100 entreprises françaises sont impliquées sur des programmes Boeing, ce qui fait de la France un fournisseur majeur et stratégique du Groupe. Depuis 2005, Boeing a rassemblé ses 15 principaux partenaires français au sein de la « Boeing French Team » afin d’agir ensemble pour des initiatives aéronautiques marquantes.

    Grâce à Boeing, l'industrie aéronautique française réalise un chiffre d’affaires annuel d’environ 4,5 milliards de dollars (soit 3,250 milliards de dollars en facturation directe et 1,250 milliard pour la fourniture de systèmes et pièces de rechange utilisés dans les opérations de maintenance des avions Boeing). Ce partenariat entre Boeing et l'industrie française génère environ 25.000 emplois dans l’hexagone (12.500 emplois directs et 12.500 emplois indirects).

    « Les fournisseurs français de Boeing sont de précieux partenaires sur le 737 », précise Kent Fisher, vice-président de la division Aviation Commerciale de Boeing en charge de la gestion des fournisseurs. « Le succès du 737 démontre que l’on accomplit de grandes choses en s’associant aux meilleures entreprises aéronautiques du monde. Notre compétitivité à long terme sur le marché est liée à l’importance sans faille que nous accordons à la qualité, à la fiabilité et au coût. »

    Pour les 20 prochaines années, Boeing évalue la demande mondiale à 23.240 avions monocouloir, représentant une valeur de 2.000 milliards de dollars. Pour satisfaire cette demande, Boeing procède actuellement à l’augmentation des cadences de production du Boeing 737, passant de 38 à 42 appareils par mois au premier semestre 2014.

    Le 7.500e Boeing 737 a été livré à la compagnie Malindo Air basée en Malaisie. Le 737 est l’avion de ligne le plus vendu de toute l'histoire de l’aviation commerciale, avec au total plus de 10.500 appareils commandés par 265 clients. En moyenne, plus de 2.000 Boeing 737 volent dans le ciel à un instant T, et un 737 décolle ou atterrit toutes les deux secondes.

    Le nouveau Boeing 737 MAX, dont les livraisons débuteront en 2017, capitalisera sur la popularité et la fiabilité du 737 NG (Next-Generation), tout en assurant des économies de carburant sans égal sur le marché des monocouloirs. Le Boeing 737 MAX est déjà couronné de succès sur le plan commercial avec plus de 1.100 commandes et engagements d’achat de la part de 16 clients à travers le monde.

    # # #