• Boeing réduit son empreinte environnementale au cours d’une période de croissance rapide

    CHICAGO,  05 juin 2012 - Boeing s’est fixé il y a quatre ans des objectifs environnementaux ambitieux pour ses activités internes. Dans son cinquième rapport annuel publié sur le sujet, Boeing dévoile que son empreinte environnementale a été depuis constamment réduite alors même que ses activités se sont développées et que les cadences mensuelles de production de ses avions ont augmenté de manière significative.

    En 2007, Boeing a défini des objectifs environnementaux internes pour une période de cinq ans dans le but de réduire ses émissions de gaz à effet de serre, sa consommation énergétique, sa production de déchets nocifs et son approvisionnement en eau de 1 % sur une base absolue.

    « Depuis, Boeing a lancé deux nouveaux avions sur le marché, augmenté la production mensuelle de ses avions de ligne de plus de 25 %, construit plus de 93.000 mètres carrés de sites de production supplémentaires et créé 12 000 nouveaux emplois », a déclaré Kim Smith, vice-présidente en charge de l’environnement, de la santé et de la sécurité (EHS) de Boeing. « Et pendant cette période, Boeing a régulièrement réduit son empreinte environnementale. »

    Sur une base absolue, Boeing a en effet réduit les émissions de CO2 de 3 %, la consommation énergétique de 1 %, les déchets nocifs de 17 % et l’approvisionnement en eau de 9 % depuis 2007.

    Outre un compte-rendu détaillé des émissions, le Rapport 2012 met l’accent sur les mesures prises par Boeing pour améliorer les performances environnementales de ses produits, réduire l’empreinte environnementale de ses activités à travers le monde et assainir les sites affectés par ses activités industrielles antérieures.

    Consultez le Rapport environnemental 2012 de Boeing sur la page: www.boeing.com/en/environment.