• Boeing 737 MAX: point sur la configuration du moteur et sur les engagements d’achat

    Plus de 600 engagements d’achat de la part de 8 compagnies aériennes

    SEATTLE,  03 novembre 2011 - Pour son programme 737 MAX, Boeing a choisi une soufflante d’un diamètre de 1,73 mètre qui permettra de doter le nouvel appareil d’une motorisation optimale et d’assurer ainsi la plus grande économie de carburant et les coûts d’exploitation les plus bas sur le marché des monocouloirs.

    Le 737 MAX continue de rencontrer un très vif succès auprès des clients, avec à ce jour plus de 600 engagements d’achat de la part de huit compagnies aériennes, contre 496 engagements de cinq compagnies lors du lancement du programme en août dernier.

    Le programme se déroule conformément au calendrier de configuration du nouvel avion, avec une attention particulière sur l’optimisation des moteurs en collaboration étroite avec les clients et les partenaires. La configuration définitive du 737 MAX est prévue en 2013, le premier vol en 2016 et les premières livraisons à partir de 2017.

    « Le 737 est un avion plus léger et plus économe, qui requiert moins de poussée que les autres appareils de sa catégorie. C’est important car le poids et la poussée ont un impact significatif sur les économies de carburant et les coûts d’exploitation », a déclaré John Hamilton, ingénieur en chef du programme 737. « Alors que les compagnies doivent faire face à une hausse des prix du carburant et que les coûts liés au poids totalisent près de 30 % des coûts d’exploitation d’un avion, cette soufflante optimisée d’un diamètre de 1,73 mètre nous permettra d’utiliser un moteur plus petit, plus léger et plus économe en carburant, préservant ainsi notre avantage sur la concurrence. »

    La nouvelle famille 737 sera équipée de moteurs LEAP-1B de CFM International. Cette nouvelle motorisation consommera 10 à 12 % de carburant de moins que le 737 actuel avec des coûts d’exploitation inférieurs de 7 % à ceux de la concurrence. L’appareil conjuguera un rayon d’action plus important et des économies de carburant supérieures à l’actuel 737, déjà très économe en carburant.

    Par rapport à une flotte de 100 avions parmi les plus économes en carburant actuellement en service, ce nouveau modèle produira 277 000 tonnes de CO2 en moins et économisera près de 79 500 tonnes de carburant par an, ce qui représente 85 millions de dollars d’économies. Sa consommation de kérosène devrait être inférieure de 16 % à celle de l’actuelle solution proposée par notre concurrent et de 4 % à celle de son futur avion. 

    Le Boeing 737 est l’avion commercial le plus fiable et le plus populaire à travers le monde. La famille 737 a engrangé plus de 9 000 commandes.