• Pour les vingt prochaines années, Boeing évalue le marché à 33 500 nouveaux avions commerciaux pour une valeur de 4 trillions de dollars

    • Le solide marché des avions monocouloir va poursuivre son essor
    • Les nouveaux appareils bi-couloirs ouvrent de nouveaux marchés

    PARIS,  16 juin 2011 - Selon les prévisions de Boeing, le marché des nouveaux avions commerciaux devrait s’établir à 4 trillions de dollars [1] au cours des vingt prochaines années avec des prévisions de livraisons en forte augmentation. Présentées ce jour à Paris, les perspectives annuelles du CMO 2011[2] de Boeing tablent sur la commercialisation de 33 500 nouveaux avions de transport de passagers et de fret entre 2011 et 2030.

    « Le marché mondial a bien récupéré et retrouve un rythme d’expansion soutenu »,déclare Randy Tinseth, Vice président du Marketing de la division Aviation Commerciale (BCA) de Boeing. « Outre la forte demande actuelle en faveur du transport aérien et en avions neufs, les indicateurs fondamentaux du transport aérien, parmi lesquels la croissance économique, le commerce international et la libéralisation, convergent vers une forte demande à long terme. »

    Le transport de passagers devrait progresser à un taux annuel de 5,1 % sur le long terme, et la flotte mondiale doubler d’ici 2030. Le segment des appareils monocouloir va continuer à enregistrer une forte demande au plan mondial et devrait accroître sa part du marché. À l’horizon 2030, la composition des flottes va connaître une évolution significative, les appareils monocouloir représentant 70 % du total.

     

    Composition de la flotte

    2010

    2030

    Monocouloir

    62 %

    70 %

    Bi-couloirs

    19 %

    22 %

    Avions régionaux

    15 %

    5 %

    Gros porteurs

    4 %

    3 %



    Composition de la flotte

    2010

    2030

    Monocouloir

    62 %

    70 %

    Bi-couloirs

    19 %

    22 %

    Avions régionaux

    15 %

    5 %

    Gros porteurs

    4 %

    3 %



    La solide croissance de pays comme la Chine, l’Inde et d’autres marchés émergents se traduira par un rééquilibrage de la demande mondiale. La Chine, dont le PIB a enregistré une croissance à deux chiffres ces dernières années, devrait progresser au rythme annuel de 7 %, tandis que l’Asie du Sud, Inde comprise, devrait progresser à 7,1 % par an.

    Selon les prévisions, c’est dans la région Asie-Pacifique que les besoins en avions neufs seront les plus élevés au cours des vingt prochaines années. À ce titre, cette région représentera le principal marché en valeur, soit plus de 1,5 trillion3de dollars, et totalisera plus d’un tiers des livraisons d’avions neufs au plan mondial. Pour leur part, le Moyen-Orient et l’Amérique Latine continueront à afficher une très forte croissance.

    Livraisons d’avions neufs : 2011-2030

    Région

    Nombre d’avions

    Asie-Pacifique

    11 450

    Europe

    7 550

    Amérique du Nord

    7 530

    Amérique Latine

    2 570

    Moyen Orient

    2 520

    C.E.I

    1 080

    Afrique

    800

    Total monde

    33 500



    Région

    Nombre d’avions

    Asie-Pacifique

    11 450

    Europe

    7 550

    Amérique du Nord

    7 530

    Amérique Latine

    2 570

    Moyen Orient

    2 520

    C.E.I

    1 080

    Afrique

    800

    Total monde

    33 500



     

    Les compagnies européennes et nord-américaines vont continuer à enregistrer une demande en avions de remplacement suite au retrait de leurs flottes d’appareils vieillissants moins économes en carburant. Ainsi, selon les prévisions de Boeing, 94 % de la flotte européenne qui sera en service en 2030 auront été livrés après 2011, avec des avions plus performants et meilleurs pour l’environnement, les passagers et les compagnies. 40 % de l’ensemble des avions neufs livrés au cours des deux prochaines décennies seront des avions de remplacement.

    Avec un carnet de commandes comptant plus de 2 000 appareils, le segment des avions bi-couloirs fait preuve d’une belle vigueur. L’essor permanent des liaisons long-courrier va alimenter les besoins en nouveaux avions de ce type, en raison de l’augmentation du nombre de nouvelles liaisons sans escale. Avec 1 400 appareils, les bi-couloirs représenteront 19 % du total des livraisons européennes au cours de la période concernée. La libéralisation, ainsi que la fragmentation du marché et l’apparition d’avions de moyennes dimensions à long rayon d’action tels que le 787 Dreamliner, le 777-200LR (Long Range) et le 777-300ER (Extended Range) vont entraîner une augmentation des besoins en avions bi-couloirs de capacité intermédiaire. Si les passagers voient leurs exigences satisfaites (des vols plus fréquents et des liaisons sans escale), l’augmentation et la volatilité du prix de kérosène devraient continuer à perturber l’industrie.

    Prévisions relatives à l’évolution du marché du fret aérien

    Selon les prévisions de Boeing, la flotte mondiale d’avions de transport de fret passera de 1 760 à 3 500 appareils. Cette croissance nécessitera 970 appareils neufs (soit 250 milliards de dollars au tarif catalogue actuel) et 1 990 avions de transport de passagers convertis au transport de fret. 690 avions cargo gros porteur (capacité de plus de 80 tonnes) seront construits, contre 280 avions de moyenne capacité (de 40 à 80 tonnes). Aucun avion cargo de dimensions standard (moins de 45 tonnes) ne sera nécessaire, mais 1 240 avions de cette catégorie seront convertis en avions cargo. Le transport de fret aérien va progresser de 5,6 % en moyenne au cours des vingt prochaines années.

     

    Depuis cinq décennies à la pointe des prévisions pour l’industrie aérienne

    Depuis les premières heures de l’aviation à réaction, Boeing publie des perspectives à long terme concernant ce marché. Les perspectives du CMO (Current Market Outlook) sont publiées cette année pour la 47èmefois, ce qui en fait l’étude du marché de l’aviation commerciale la plus complète et la plus ancienne à ce jour. Cette analyse est considérée comme la plus exhaustive de l’industrie aéronautique. L’édition 2011 de l’étude CMO, accompagnée par une présentation interactive des prévisions chiffrées, est disponible sur le site www.boeing.com/cmo.

    [1] 4 000 milliards de dollars

    [2] CMO : Current Market Outlook

    [3] 1 500 milliards de dollar