Les premiers liens noués entre Boeing et la France remontent à 1910. Après sa rencontre avec le pilote français et pionnier de l’aviation Louis Paulhan, William Boeing, fasciné par les possibilités infinies de l’aviation, décide de se lancer dans l’aventure aérienne. En juillet 1916, il crée, avec George Conrad Westervelt, la compagnie « B&W », rapidement rebaptisée « Pacific Aero Products », puis « Boeing Airplane company ». C’est ainsi que débute une relation fructueuse entre Boeing et la France, qui devient peu à peu cliente et fidèle partenaire du Groupe, aussi bien dans l’aviation civile que militaire.
Au fil des années, cette relation se renforce via de nombreux partenariats avec l’industrie aéronautique française.

Boeing devient ainsi le premier client de Snecma en choisissant d’équiper la totalité des Boeing 737 avec les turboréacteurs CFM56, fruit de la création, en 1974, de CFM International, co-entreprise réunissant Snecma (filiale du groupe Safran) et General Electric.

Depuis le lancement du programme 787 Dreamliner, les relations entre Boeing et l’industrie française ont pris une nouvelle dimension. Neuf sociétés françaises ont été choisies dont huit comme partenaires de premier rang du programme. Ces entreprises d’excellence travaillent main dans la main avec Boeing à la réussite de cet avion à la pointe de l’innovation technologique.

L’ancrage local de Boeing et son engagement auprès de l’industrie aéronautique française sont loin d’être anecdotiques. Avec plus de 6 milliards de dollars de chiffre d’affaires annuel pour l’industrie française et en contribuant à la création de plus de 30 000 emplois directs et indirects au sein des entreprises de l’Hexagone, Boeing est un acteur majeur du dynamisme économique français.